Tallin, 12 décembre 2008

Résumé

La mondialisation place les entreprises devant des problèmes inédits que certaines grandes entreprises internationales ont cherché à résoudre en adoptant l'anglais comme langue de l'entreprise, notamment dans les pays nordiques. Outre les risques que cette situation fait peser sur les langues nationales, la réalité apparaît à l'expérience beaucoup plus complexe. Les langues font leur entrée dans les stratégies des entreprises et apparaissent comme des valeurs économiques à part entière pour les salariés et les entreprises.

Mots clés

Plurilinguisme, interculturel, entreprise, exportation, management linguistique et interculturel, cohésion sociale.

Top